Sexe, vampires et Révolution (mais quel ennui !)

Compte rendu de lecture: Antoine de Baecque, Les Talons rouges, Paris, Stock, 2017; ISNB 978-2-234-07887-1; 20 €.

Raconter la Révolution française de juin 1789 à août 1797 à travers l’histoire d’une famille de vampires: un autre qu’Antoine de Baecque pouvait-il avoir ce projet pour son premier roman? Avant d’être le spécialiste de cinéma qu’il est devenu – il est aujourd’hui professeur d’études cinématographiques à l’École normale supérieure –, il a été l’un des historiens de la Révolution les plus originaux. Le livre qu’il a tiré de sa thèse, dirigée par Michel Vovelle, propose une exploration vertigineuse des métaphores corporelles dans des centaines de pamphlets de la période révolutionnaire (Le Corps de l’histoire, Métaphores et politique (1770-1800), Paris, Calmann-Lévy, 1993). Les corps morts ont plus spécialement retenu son attention dans La Gloire et l’Effroi, sept morts sous la Terreur (Paris, Grasset, 1997). Les «portraits de cadavres», expliquait alors Antoine de Baecque, sont un moyen de penser la Terreur parce qu’ils «rendent compte des ressorts d’une vie politique échappant alors brusquement aux raisonnements sereins» (p. 17). Continuer la lecture de « Sexe, vampires et Révolution (mais quel ennui !) »

Imaginaires de la Révolution 2017/2018

Programme du séminaire de recherche «Imaginaires de la Révolution française de 1789 à aujourd’hui» (IMAREV 18-21) organisé par Florence Lotterie, Sophie Lucet et Olivier Ritz. Année 2017-2018: «Scènes de la Révolution». Les vendredi 13 octobre, 8 décembre, 16 mars, 4 mai et 8 juin à l’université Paris Diderot, Bibliothèque Jacques-Seebacher (Grands Moulin, bâtiment A). Continuer la lecture de « Imaginaires de la Révolution 2017/2018 »