Hubert Robert au Louvre

Hubert Robert au Louvre : j’y étais ce matin. C’était ma dernière occasion de le faire avant la fin de l’exposition. Si je n’avais pas mille choses à faire, j’écrirais volontiers un article qui parlerait peut-être de la Bastille, sans doute de la Fédération (je ne connaissais pas cette représentation de l’événement, sur une toile d’ordinaire visible à Versailles) et peut-être aussi de lavandières, malgré le peu de rapport qu’elles ont avec la Révolution. J’aimerais surtout m’arrêter sur ces Jeunes filles dansant autout d’un obélisque. Quelle chance de voir ce tableau de 1798, que je connaissais jusque là parce qu’il est reproduit sur la couverture de la Carmagnole des Muses !

Hubert Robert 005

P.S. ajouté le 20 juillet : je découvre un beau compte rendu de l’exposition, signé Serge Bianchi, sur le site de la Société des études robespierristes.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *