Autoportrait de la romancière en Marie-Antoinette

La couverture du livre, téléchargeable sur le site de l'éditeur, Albin Michel: http://www.albin-michel.fr/ouvrages/charmer-s-egarer-et-mourir-9782226325839
La couverture du livre, téléchargeable sur le site de l’éditeur, Albin Michel.

En préparant le café, puis deux heures plus tard en accrochant le linge, je tombe deux fois sur le même extrait de l’émission Un monde d’idées sur France Info. J’y entends un journaliste, Olivier de Lagarde (un ci-devant?), interroger une romancière, Christine Orban, venue parler de son livre consacré à Marie-Antoinette : Charmer, s’égarer et mourir.

En quelques minutes, tout est dit : ce livre est un roman, parce qu’il n’a pas la froide objectivité de l’histoire, mais il dit la vérité, plus que l’histoire, parce que, dépassant les faits, osant trancher, se fiant aux intuitions, privilégiant les sentiments, il fait accéder à la vérité. Marie-Antoinette est victime de l’histoire, victime de ce qu’on a dit et écrit d’elle, victime des rumeurs. Mais les faits ne comptent pas : la romancière qui a appris à la connaître, qui s’est perdue en elle et s’est confondue avec elle, a été profondément émue. Elle a ainsi appris à l’aimer. Et puis, pour que l’opposition soit complète, on ne peut pas faire de reproches de nature politique à Marie-Antoinette, parce qu’elle n’a pas été élevée pour cela : sa mère Marie-Thérèse l’a préparée à avoir des enfants, lui a fait apprendre la danse… bref, elle est une femme et la politique est une affaire d’homme.

Vous suivez ? D’un côté les mensonges de l’histoire, de la politique et du masculin. De l’autre la vérité de la littérature, des sentiments et du féminin. Il ne reste plus qu’à remarquer que son malheur a été d’avoir un mari impuissant, et que de toute façon ni elle ni lui n’ont voulu du pouvoir. Soyez sensibles, lecteurs, pleurez pour les victimes, et ne vous mêlez pas de vouloir changer le monde!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *