Il court, il court, Edmund Burke

digital file from original print http://hdl.loc.gov/loc.pnp/ppmsca.05485

Pour compléter mon premier article, une autre image. On y voit l’auteur des Réflexions sur la Révolution de France subissant le châtiment des baguettes. En anglais, running the gantlet. Je passe sur la réalité de cette punition militaire barbare, qui consistait à faire passer le condamné entre deux rangés de soldats munis de bâtons, et à le battre tout au long de sa course. L’auteur de cette caricature invente une variante de ce châtiment, the literary gantlet. Burke est fustigé par les principaux écrivains britanniques du débat sur la Révolution: à sa gauche, Helen Maria Williams, Richard Price et Anna Laetitia Barbauld. À sa droite, Richard Brinsley Sheridan. À l’extrémité droite du dessin, John Horne Tooke et Catherine Macaulay Graham. Chaque personnage, prêt à user du martinet qu’il tient dans la main, lance aussi des paroles cinglantes à la face du «Lucifer littéraire» qu’il faut châtier de ses écrits contre la Révolution.

Burke est habillé en bouffon, pour que son humiliation soit complète. D’où vient le nom que lui donne la légende, Don Dismallo? Si un lecteur de ce billet connaît la réponse, je serais ravi de l’apprendre.

Au centre du dessin, deux allégories: la Justice et la Liberté. Cette dernière soutient un vieil homme qui tient un drapeau, un ancien prisonnier de la Bastille. Sur le drapeau, quatre images: la prise de la Bastille, la libération du vieux prisonnier, les émeutes du 14 juillet 1789 et, en bas à gauche, la Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790. L’évidence des images et des symboles est opposée aux arguties de Burke, ce «monstre jésuitique», comme le dit le personnage de Price.

Une belle image, n’est-ce pas? Elle illustre le caractère polémique du débat sur la Révolution,  met en évidence sa nature littéraire et invite à la réflexion sur le poids des mots et des images.

digital file from original print http://hdl.loc.gov/loc.pnp/ppmsca.05485
Don Dismallo running the literary gantlet. London: Pubd. by Wm. Holland No. 50 Oxford Street, Dec. 1, 1790. Image. Retrieved from the Library of Congress, https://www.loc.gov/item/2004669855.
Pour citer cet article: Olivier Ritz, «Il court, il court, Edmund Burke», Littérature et Révolution, publié le 1 avril 2016, https://litrev.hypotheses.org/96.

Une réflexion sur « Il court, il court, Edmund Burke »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *