À propos

Ce carnet de recherche invite à interroger les liens entre la littérature et la Révolution française. Prolongement d’une thèse soutenue en 2014 sur «les métaphores naturelles dans le débat sur la Révolution», il étudie notamment les premières histoires de la Révolution (depuis 1789) et la fabrique de la postérité révolutionnaire. Il est aussi le point de départ d’un projet d’histoire littéraire de la Révolution française. Outre des éléments tirés de ma recherche, j’envisage d’y publier des billets sur des choses vues ou lues. Je voudrais aussi montrer comment les humanités numériques peuvent contribuer à cette recherche, soit en publiant des liens vers des ressources existantes, soit à partir de mon expérience de transcription des papiers de Michelet dans le cadre du programme «La Fabrique de la Révolution».