Des écrits qui agissent

Textes étudiés à l’occasion du séminaire de master sur l’histoire littéraire de la Révolution française le 7 octobre 2020.

Jean-Joseph Mounier, Nouvelles observations sur les États généraux de France, 1789.

Avertissement – On pourra me reprocher des longueurs, des incorrections ; j’ai eu trop peu de temps pour soigner mon style ; je n’ai pas même pu travailler de suite à ces Observations. J’ai été obligé de m’en occuper à mesure qu’on les imprimait ; je n’ai point eu d’autre but que celui d’être utile à ma Patrie.

Introduction – Les États-Généraux vont justifier ou détruire nos espérances. Ils vont établir, sur de solides bases, les droits du monarque et ceux du peuple, ou multiplier depuis les obstacles qui s’opposent depuis longtemps à leur félicité commune. L’esclave qui tente de briser ses chaînes, peut s’attendre à les voir resserrer, s’il ne parvient pas à les rompre.

Continuer la lecture de « Des écrits qui agissent »

La guillotine : histoire contemporaine d’un fantasme

Compte rendu de lecture. Christophe Bigot, Autoportrait à la guillotine, Paris, Stock, 2018. ISBN 978-2-234-08365-3.

Christophe Bigot est né le 6 juin 1976. Il a commencé à écrire cet Autoportrait à la guillotine en juillet 2016, à quarante ans, avant, dit-il, «d’entrer de plain-pied dans cette vie d’adultes» (p.248). Le livre a en effet les qualités des récits d’enfance les plus réussis. On y rit, avec l’auteur, des maladresses sociales et de l’imagination fantasque de l’enfant qu’il a été. On est ému quand il fait part de ses angoisses ou qu’il met des mots sur ses rapports à ses parents, avec tendresse et regrets. On s’y reconnaît peut-être, ou l’on s’étonne au contraire des différences qu’il peut y avoir d’une enfance à l’autre. Continuer la lecture de « La guillotine : histoire contemporaine d’un fantasme »

« La faim passe du peuple au Roi ! »

Jules Michelet a laissé près de deux mille papiers préparatoires à son Histoire de la Révolution française (1847-1853), aujourd’hui conservés à la Bibliothèque historique de la ville de Paris. Une équipe de l’université Paris Diderot, dirigée par Paule Petitier, a entrepris la numérisation de ce matériau plein de surprises et d’enseignements. Les notes de Michelet sont transcrites et encodées, avec un double objectif : d’une part, rendre les papiers les plus lisibles possible, d’autre part, y repérer un certain nombre d’éléments significatifs, comme les noms de personne ou les références bibliographiques. Les papiers sont désormais mis en ligne, à mesure qu’ils sont transcrits, sur une application de visualisation. On peut également commencer à consulter les index en cours de constitution.

Il y a un an, j’ai proposé sur ce carnet une lecture d’un long papier dans lequel Michelet écrit, entre autres choses, ce qu’il a retenu d’une visite à la Salpêtrière. Aujourd’hui, je voudrais m’arrêter sur un papier beaucoup plus court, mais qui m’a beaucoup intéressé lorsque je l’ai transcrit. Continuer la lecture de « « La faim passe du peuple au Roi ! » »