Les imaginaires romanesques de la Terreur (1793-1874)

«Avouez! Vous êtes là pour cela aujourd’hui.» Ce n’était pas une séance du tribunal révolutionnaire, mais la soutenance d’une thèse très importante sur la littérature de la Révolution, aux deux sens que l’on peut donner à cette expression: littérature publiée pendant la Révolution (pour les premiers chapitres) et littérature dont la Révolution est l’objet.

Vendredi 12 janvier 2018, à l’université de Saint-Étienne, Paul Kompanietz a soutenu une thèse intitulée : «Les imaginaires romanesques de la Terreur (1793-1874). Des Lettres trouvées dans des portefeuilles d’émigrés d’Isabelle de Charrière à Quatrevingt-Treize de Victor Hugo». La thèse était dirigée par Jean-Marie Roulin (UJM Saint-Étienne) et Florence Lotterie (Université Paris Diderot). Le jury, présidée par Aude Déruelle (Université d’Orléans) comprenait également Claudie Bernard (New York University) et Pierre Glaudes (Sorbonne Université). Continuer la lecture de « Les imaginaires romanesques de la Terreur (1793-1874) »

Was passiert ? La Révolution (3. Müller et Langhoff)

Troisième épisode d’une série sur les circulations franco-allemandes dans le théâtre de la Révolution. Après Schiller et Goethe au moment de la Révolution puis La Mort de Danton de Büchner, La Mission, souvenir d’une révolution, écrit par Heiner Müller et mis en scène par Matthias Langhoff en 1989 et en 2017.


Heiner Müller écrit Der Auftrag, Erinnerung an eine Revolution en 1979. La pièce est créée à la Volksbühne à Berlin en novembre 1980 et elle est publiée en 1981. La création française de La Mission, souvenir d’une révolution a lieu à Ivry, au Théâtre des Quartiers en avril 1982 dans une mise en scène de Philippe Adrien. La traduction française de Jean Jourdheuil et Heinz Schwarzinger est publiée aux éditions de Minuit en 1982. Comme dans le cas du Citoyen général de Goethe et de La Mort de Danton de Büchner, une œuvre originale est créée en Allemagne à partir d’un matériau historique français. Mais la pièce de Müller est beaucoup moins inspirée par des textes français que par une tradition littéraire et une actualité politique spécifiquement allemandes. Continuer la lecture de « Was passiert ? La Révolution (3. Müller et Langhoff) »